Intimité et distance professionnelle

  • - 3.00
  • 1000,00 euros par jour en INTRA
  • En INTRA
  • Groupe de 15 personnes max.

Public

Travailleurs sociaux - Responsables de service

Construction identitaire chez l'adolescent

Un adolescent qui est placé par mesure de protection pour lui-même ou pour les autres, est porteur d’une histoire personnelle, dont il est le seul détenteur. C’est avec cette histoire qu’il devra avancer dans sa construction identitaire, comme tout adolescent.

Les renseignements obtenus lors de l’admission et par la suite tout au long du placement, soit par l’extérieur, soit par l’adolescent lui-même ne doivent pas le stigmatiser et en faire un objet d’éducation ou de rééducation. L’adolescent est avant tout acteur et sujet de sa propre construction, confronté à des choix, des décisions qui l’amèneront à être un futur adulte responsable de son parcours.

Accueilli dans un lieu qui lui permettra de trouver des points de repère stables et constructifs au contact d’une équipe éducative, il pourra bénéficier d’une relation éducative, d’une écoute et d’une aide pour se construire. L’éducateur, personne digne de confiance, pourra alors partager avec l’adolescent des moments d’échange et de confidence particuliers.

L’éducateur plus ou moins investi dans ce rôle par l’adolescent sera dépositaire d’une demande de proximité ou non, tant physique qu’affective et relationnelle. Cette demande est à considérer en dehors d’un cadre familial absent ou peu favorable, comme la résultante d’un double processus de construction identitaire et d’une histoire ayant provoqué la séparation de ce cadre familial.

C’est dans ce cadre d’une demande exprimée ou refusée que vont se construire les limites de l’éducateur dans ce processus de construction identitaire. C’est aussi dans ce cadre que l’attitude elle-même de l’éducateur, que la posture éducative adoptée, vont influencer l’adolescent dans la protection de son intimité. Ainsi le tout savoir, le tout contrôler ne peut que renforcer une méfiance et des attitudes de méfiance de la part de l’adolescent qui ne trouvera pas l’autre auprès duquel se confronter et se construire.

Le respect de l’usager, de son intimité tant physique que psychologique, demande donc à adopter une distance professionnelle propre à chaque cas particulier. Cette distance est à mettre en relation avec la conception de l’accompagnement et de l’aide éducative de l’éducateur en fonction de son parcours, de son histoire et de la résonnance que les histoires particulières des jeunes peut avoir sur lui.

Faire la distinction entre ce qui relève de la construction identitaire propre à chaque adolescent et de la part d’intimité qui lui revient, et ce qu’il faut signaler ou faire remonter dans le cadre du projet personnalisé et de la protection , peut alors s’avérer difficile à établir, objectivement et subjectivement.

Nous proposons donc de revenir sur la construction identitaire de l’adolescent et des éléments qui peuvent la perturber chez des adolescents placés. Puis de s’attarder  sur l’attachement précoce et ses troubles chez l’adolescent mais aussi chez l’éducateur, engendrant des distances professionnelles particulières. Ensuite nous verrons l’importance de la parole du jeune, en tant que sujet et acteur de sa construction, comment la respecter et l’intégrer dans ce processus de construction. Enfin, dans le cadre réglementaire, comment faire remonter et partager en équipe ce qui est nécessaire, tout en respectant la confiance de l’adolescent et l’intimité de celui-ci.

JOUR 1

Objectifs :

• Se réapproprier les étapes de la construction identitaire de l’adolescence dans ses aspects sociaux, relationnels et psychologiques accompagnant les transformations physiques et physiologiques.

• Analyser cette construction identitaire lors d’un placement en institution lorsqu’il y a eu carences affectives et/ou socio-éducatives, maltraitance

Contenu :

• Les différents éléments constitutifs de la construction identitaire

• La fragilité psychologique de l’adolescent

• Le besoin d’aide et d’indépendance

• L’intimité physique et psychologique

• Le normal et le pathologique dans les comportements réactionnels

• L’attachement précoce et ses troubles, la séparation physique et psychologique

• La référence à des modèles sociaux, les modèles intégrés opérants de l’attachement

• Le conflit de loyauté

• La notion de substituts parentaux et le besoin de points de repères

• L’attachement vécu par l’éducateur et ses conséquences dans la relation d’aide

JOUR 2

Objectifs :

• Comprendre les phénomènes de transfert et de contre-transfert chez les adolescents placés en fonction de leur histoire individuelle et de leurs réactions comportementales

• Analyser la parole de l’adolescent comme acteur de sa propre construction identitaire, comme sujet, soumis au regard de l’autre, mais aussi en présence d’éducateurs dignes de confiance

Contenu :

• Le développement psychoaffectif à l’adolescence

• Le transfert et le contre-transfert dans l’accompagnement éducatif

• Le passage de l’idéal du moi au moi idéal, le devenir adulte

• La rencontre avec des adultes dignes de confiance

• Une histoire toujours individuelle et personnelle

• La souffrance exprimée, verbalisée ou agie, et les réactions en conséquence de l’équipe éducative

• Une parole libératoire et reconstructrice

• L’Autre nécessaire pour se construire

• Entendre et comprendre sans jugement

JOUR 3

Objectifs :

• Apprendre à accompagner l’adolescent placé, dans ses difficultés à se construire, en adoptant la distance professionnelle nécessaire au respect de son intimité

• Réfléchir à ce qui doit être rapporté en équipe pour sa protection et l’élaboration de son projet individualisé, sans trahir la confiance nécessaire dans la relation éducative

Contenu :

• La discrétion professionnelle chez l’éducateur, personne digne de confiance

• La différence entre ce qui est de l’ordre de la protection et de ce qui est plus intime

• Faut-il tout savoir de ce que vit un adolescent, pouvant mener au « voyeurisme »

• Les expériences personnelles, nécessaires,  de l’adolescent et la prise de distance par rapport à sa situation, guidée par l’éducateur mais qui ne peut être imposée

• Le droit à disposer de temps et d’espaces investis par lui-même

• Le travail en équipe comme régulation de la distance à tenir

• Le cadre réglementaire du placement

• La loi de 2002 et celle de 2007

• Ce qu’il est important de faire remonter et partager

• Le secret partagé  pour l’élaboration du projet individualisé

• Le respect de l’usager

Mode pédagogique :

• Apports théoriques

• Etudes de situations éducatives

• Réflexion sur la distanciation professionnelle

Infos pratiques

Intervenant : Formateur consultant

Contact : Stéphanie DELEURY – Tél : 03.20.93.23.32
Mail : sdeleury@eests.org

Quand vous inscrire ?

Dès maintenant en téléchargeant le bulletin d'inscription ci-contre.

      

Inscription Formation ESTS

 

Les dates seront fixées en fonction de la demande et communiquées 3 mois avant le démarrage de la formation. Attention : pour toute inscription, il faut avoir 18 ans à l'entrée en formation. 

Formations ESTS adolescents pour travailleurs sociaux

Prochainement...

DEMF - Lille - Rentrée

lundi 1 octobre 2018

Médiateur Familial rentrée à 09:00

PRÉFO - Lille - Rentrée

lundi 1 octobre 2018

Préformation aux métiers du travail social rentrée à 09:00

PRÉFO - Saint-Omer - Rentrée

lundi 8 octobre 2018

Préformation aux métiers du travail social rentrée à 09:00

PRÉFO - Maubeuge - Rentrée

lundi 8 octobre 2018

Préformation aux métiers du travail social rentrée à 09:00

DEES - Lille - fin pré-inscription

lundi 3 décembre 2018

Envoyer votre dossier de pré-inscription avant cette date, et suivez votre candidature sur votre espace candidat.

DEES - Lille - fin pré-inscription

lundi 3 décembre 2018

Envoyer votre dossier de pré-inscription avant cette date, et suivez votre candidature sur votre espace candidat.

DEES - Saint-Omer - fin pré-inscription

lundi 3 décembre 2018

Envoyer votre dossier de pré-inscription avant cette date, et suivez votre candidature sur votre espace candidat.

DEES - Saint-Omer - fin pré-inscription

lundi 3 décembre 2018

Envoyer votre dossier de pré-inscription avant cette date, et suivez votre candidature sur votre espace candidat.