A propos de l'ESTS

L’ESTS est implanté sur quatre sites dans la région des Hauts de France : Lille, Maubeuge, Saint Omer et Avion. 

A chaque implantation, l’ESTS a créé des conditions de formation efficientes, notamment en veillant tout particulièrement :

A la qualité de l’accueil des personnes en formation : accessibilité des locaux aux personnes en situation de handicap moteur et sensoriel (ascenseur, ergonomie des salles, etc …), cafeteria (repas et pauses). Accueil  / secrétariat avec un personnel qualifié et salariés affectés à chaque site permettant un accompagnement administratif- pédagogique personnalisé et direct.

A la qualité des conditions matérielles et humaines de formation. Chaque site dispose d’un centre de documentation  animé par un personnel qualifié (et d’une base documentaire type PMB partagée et virtuelle), de moyens de recherche et de production informatique à disposition des formés, de locaux équipés (connectivité, vidéoprojecteurs, etc…). Chaque site est animé par un directeur et une équipe de cadres pédagogiques permanents qualifiés en travail social.  

L’ensemble de ces moyens est conforté et développé depuis plus de 65 ans d’existence pour l’ESTS en vue de l’accomplissement de ses missions de service public et de la satisfaction des besoins de formation du champ de l’éducation spécialisée et du travail social. Ils prennent sens en référence  à un projet associatif AESTS et d’établissement ESTS singularisé pour :

L’affirmation des valeurs de la promotion sociale des territoires, des groupes sociaux et des individus, face aux inégalités socio-économiques et scolaires.

La promotion d’une véritable alternance intégrative productrice de savoirs et de compétences, étayée par une méthodologie professionnelle d’action-recherche.

L’individualisation et la personnalisation des parcours de formation, accompagnée, pour former des praticiens réflexifs.  

 

Historique 

2015 

Thomas DE SANTIS succède à Bertrand COPPIN, au poste de Directeur Général de l'EESTS 

2013 

L’ARF devient l’AESTS 

2008 

Bertrand COPPIN succède à Gustavo VELASTEGUI, au poste de Directeur Général de l'EESTS 

2007 

L’EES (Ecole d’Educateurs Spécialisés) devientEESts(Ecole Européenne Supérieure en Travail Social). 

2005 

L’ARF se sépare de son service IFAR, qui devient association IFAR, distincte de l’ARF et de l’EES. 

2002 

Démarrage de la formation d’éducateurs spécialisés en voie directe et de moniteurs-éducateurs en allègement de formation sur le site de St-Omer. Acquisition de locaux à St-Omer pour l’antenne de formation EES-IFAR, après cinq ans d’occupation des locaux de la gare SNCF. Gustavo VELASTEGUI est nommé Directeur Général de l’ARF.

2001 

L’EES fête ses 50 ans. Rassemblement de 400 anciens en juin 2001. 

2000 

L’EES est reconnue par l’UNICEF comme organisme « expert » dans le domaine de la formation et « conseil » dans le secteur « Protection de l’Enfance ». Mise en place du dispositif de formation Emplois-Jeunes de l’Education Nationale sur les sites de Maubeuge et Lille. 

1999 

Participation au Congrès Internationalde Barcelone, et présentation des méthodes de l’EES en formation d’adultes dans le domaine du travail social. 

1998 

L’EES obtient l’agrément de la DRASS pour assurer la formation des professionnels de niveau III intervenant auprès de personnes autistes (Partenariat Vie Active – Université – EES). 

1997 

L’EES devient pour la deuxième fois l’organisme ayant la Présidence de l’AIEJI, lors du Congrès Mondial de l’Education Spécialisée de Postdam (47 pays membres de quatre continents). L’EES organise un colloque international sur la parentalité des personnes déficientes intellectuelles. 

1996 

L’EES obtient l’agrément avec l’IRTS pour former les personnes ressources intervenant auprès de personnes déficientes intellectuelles en matière de prévention du VIH. 

1995 

Coopération en vue de la création de l’Ecole d’Educateurs à Kinshasa (République Démocratique du Congo). Partenariat avec l’IRTESS de Dijon pour la mise en place de colloques, journées d’étude sur la parentalité et la déficience mentale. 

1994 

L’EES assume la Présidence de l’AIEJI. Mise en place du secrétariat de l’AIEJI à Lille et de projets de coopération et d’assistance technique au niveau international. 

1993 

Développement du partenariat international avec la FESET et l’AIEJI et les programmes ERASMUS, SOCRATE, ECPRESS 

1992 

Ouverture du site de formation de St-Omer dans les locaux du COT Anne Franck, grâce au partenariat CEMEA-GESAD-EES 

1990 

Changement de locaux, de Hautmont à Maubeuge : construction d’un bâtiment, propriété de l’ARF. 

1989 

Transfert de la formation de Monceau-St-Waastà l’Hôpital d’Hautmont. 

1987 

Gustavo VELASTEGUI succède à M. Didier JUSTON à la direction de l’EES et de l’IFAR. Mise en place de la formation de Chef de Service et de Moniteur de Stage. Coopération internationale : création du Centre de Formation des Educateurs Sociaux à Managua (Nicaragua).

1985 

Création du « tronc commun » M.E. et E.S. en formation initiale. 

1983 

Création du service de formation permanente IFAR et du site de formation EES – IFAR à Monceau-St-Waast. 

1980 

Remplacement du Directeur par M. Didier JUSTON (Psychologue et thérapeute). 

1978 

Etienne BABUT (Licencié en Sciences de l’Education) remplace M. Bernard TAUFOUR, décédé, à la direction de l’EES 

1973 

Les éducateurs obtiennent le titre de « Techniciens de la relation ». De grands principes sont adoptés : respect du sujet, respect du désir, choix du désir, respect du corps. 

1972 

Réglementation de la sélection, de la formation et de l’évaluation en vue de l’obtention du Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé et de Moniteur-Educateur. 

1970 

Création du diplôme d’éducateur spécialisé et de moniteur-éducateur. Reconnaissance du statut de travailleur social. 

1965 

L’Ecole d’Educateurs Spécialisés devient un établissementlaïc. M. Bernard TAUFOUR est nommé Directeur (Professeur de cinéma à l’Université Catholique de Lille et militant actif de la JOC). 

1955 

Mise en place de la formation par alternance, six mois de théorie et un an de pratique dans les centres du Bon Pasteur. 

1952 

Sœur Jeanine BERTRAND prend la direction. Les élèves sont des religieuses de la Congrégation de la Charité. Démarrage de la formation d’éducateurs à Lille. 

1951 

Création de l’Ecole d’Educatrices Spécialisées, sous la direction du Chanoine BARTHELEMY.

Prochainement...

DEES - Saint-Omer - Rentrée

Educateur Spécialisé rentrée à 09:00

DEME - Saint-Omer - Rentrée

Moniteur Educateur rentrée à 09:00

DEES - Lille - Rentrée

Educateur Spécialisé rentrée à 09:00

DEME - Lille - Rentrée

Moniteur Educateur rentrée à 09:00

DEES - Lille - Rentrée

Educateur Spécialisé rentrée à 09:00

DEME - Lille - Rentrée

Moniteur Educateur rentrée à 09:00

DEES - Saint-Omer - Rentrée

Educateur Spécialisé rentrée à 09:00

DEME - Saint-Omer - Rentrée

Moniteur Educateur rentrée à 09:00